Cette rubrique tente de synthétiser ce qu'est l'Aïkido.
Vous pourrez découvrir un ensemble de sous rubriques explicatives simplement en cliquant sur une notion pour y accéder.

Du point de vue strictement technique, l'Aïkido met en jeu toute la palette des attaques logiquement possibles : coups portés à mains nues, avec les pieds ou avec des armes, et saisies soit sur la personne directement soit aux vêtements, que ce soit de face ou de dos. Il comprend également l'étude des mêmes à partir de la position assise au sol (« Suwari-Waza »), avec un attaquant soit debout soit assis également. On retrouve là les traces des anciens BUDO mentionnés plus haut et qui voulaient que l'on soit capable de faire face à toutes les situations possibles, y compris dans le cadre de lieux exigus, comme par exemple à l'intérieur d'une maison...

 

Les techniques mises en jeu sur ces attaques sont principalement de deux ordres : immobilisations/contrôles et projections, au gré de la nature de l'attaque. La combinatoire des attaques types répertoriées et des projections ou immobilisations possibles conduit à un recensement de plus d'un millier de techniques si l'on compte également les variantes dans les modes d'exécution...
Le pratiquant n'apprend jamais autant de techniques de manière systématique : bien plutôt, l'enseignement se focalise sur l'apprentissage des principes fondamentaux et sur leur mise en oeuvre dans telle ou telle technique. C'est ainsi que le pratiquant enrichit progressivement son répertoire.

 

Les styles de pratique sont propres à chaque enseignant ou à chaque « école » : certains mettent l'accent sur la fluidité des mouvements, d'autres sur le développement de la puissance, d'autres enfin sur une très grande mobilité ou au contraire sur une forte stabilité au sol, ou bien combinent tel et tel de ces objectifs.
Le « style » développé par certaines écoles peut être reconnaissable par un observateur expérimenté. Mais toutes, indépendamment du style, étudient et mettent en oeuvre des principes et des techniques identiques. Il existe ainsi un socle de principes et de techniques d'Aïkido qui est commun à tous les groupes reconnus par l'Union des Fédérations d'Aïkido, même si les appellations de techniques, et leur exécution, peuvent parfois varier d'un groupe à l'autre.